mediaafiquenews
Logo
mediaafiquenews

TOGO : DES SOLDATS EMPECHENT UNE RÉUNION DES ANTI-MODIFICATION AU SIÈGE DE L'ADDI

Des anti-modification de la constitution au Togo, regroupés sous la bannière des forces vives de l’opposition démocratique ont été empêchés de se rassembler dans un centre culturel de la banlieue nord de Lomé. Les gendarmes leurs ont obligé de trouver un autre site d’où ils ont été par la suite dispersés à l’aide de gaz lacrymogènes et de raquettes.
mediaafriquenews web

Le siège du parti politique ADDI a été le théâtre de violences dans la matinée du 27 mars 2024. Des opposants à la modification de la constitution ont été violemment dispersés par des gendarmes alors qu’ils se réunissaient sur ce site en deuxième lieu.


Le site d'actualité Togoscoop.tg rapporte que des journalistes ont été privés de leurs accessoires de travail. Des appareils téléphoniques ont été confisqués au motif qu’ils essayaient de filmer la scène.
Le commandant de l’unité de gendarmerie a ordonné l'évacuation du siège du Parti politique ADDI. L’absence du document d’autorisation réclamé aux manifestants a déclenché le bras de fer entre les deux camps. Les opposants à la modification constitutionnelle déjà actée ont été vidés des lieux. Les personnes qui ont manifesté de la résistance ont frôlé le risque de se faire tabasser. 
Aucune arrestation n'a été enregistrée. 


L’Assemblée nationale du Togo a adopté, le 25 mars 2024, à la majorité de plus de 4/5 de ses membres, la proposition de loi portant révision de la Constitution de la République Togolaise. La nouvelle Constitution instaure un régime parlementaire avec un Président élu par le parlement pour un mandat unique de 6 ans. Cette initiative fait de nombreux mécontents.

Par Mikail BA Pour MEDIA AFRIQUE NEWS
44 0
Logo
MEDIA AFRIQUE NEWS

LIBREVILLE,GABON

+24111456325

Nous suivre

© MEDIA AFRIQUE NEWS. All Rights Reserved. Design by DPL DIGITAL