mediaafiquenews
Logo
mediaafiquenews

KÉMI SÉBA PERD SA NATIONALITÉ FRANÇAISE

Le 8 juillet, la France a retiré la nationalité française au militant anti-colonialiste Kémi Séba. Cette décision intervient à la suite de ses positions virulentes contre le néocolonialisme, la politique française et sa propagande anti-française en Afrique.
mediaafriquenews Bamada.net

Selon le décret publié le 9 juillet au Journal Officiel, il est indiqué que « l’activiste et président de l’organisation Urgences panafricanistes, Kémi Séba, est déclaré avoir perdu la nationalité française sur avis conforme du Conseil d’État ».

Le processus de retrait de la nationalité française avait débuté en février dernier par le ministère de l’Intérieur. Kémi Séba, né Stellio Gilles Robert Capo Chichi, est reconnu comme un activiste anti-néocolonialiste de renommée mondiale. Ses positions virulentes contre la présence française en Afrique et ses rapprochements avec des pays comme la Russie et l’Iran, ainsi qu’avec de nombreux pays africains, lui ont coûté son titre de citoyen français.

Toutefois, l’activiste ne semble rien regretter. Au contraire, il s’est réjoui de la décision.Sur ses réseaux sociaux, il a déclaré être « libéré du fardeau de la nationalité française ».

Pour rappel, en mars dernier, Kémi Séba avait brûlé son passeport français devant une foule de partisans.

Par Raissa M. Pour MEDIA AFRIQUE NEWS
42 0
Logo
MEDIA AFRIQUE NEWS

LIBREVILLE,GABON

+24111456325

Nous suivre

© MEDIA AFRIQUE NEWS. All Rights Reserved. Design by DPL DIGITAL